De nouveaux projets en cours chez Via Aqua

En ce début d’année 2021, quelques projets se terminent:

  • pour l’Association des Responsables et Directeurs de Halles à Marée de France (ADRHAMF) : Étude du rôle des halles à marée dans l’évolution des modes de première commercialisation des produits de la pêche fraîche.
  • pour l’OP du Sud : Étude de marché pour la valorisation du crabe bleu (Callinectes sapidus) en Méditerranée.
  • pour la SEMMARIS : Étude prospective pour développer une nouvelle Marée à Rungis.
  • pour le CRC Méditerranée : Relance de la mytiliculture régionale en mer ouverte. Étude prospective pour le CRC Méditerranée.

Alors que d’autres projets démarrent tout juste :

  • pour le port de pêche de La Rochelle Chef de Baie : étude de la valorisation des co-produits, étude de marché pour l’implantation d’un point de vente au consommateur dans l’enceinte portuaire.
  • pour l’ODG du saumon écossais Label Rouge : étude du marché français du saumon Label Rouge
  • pour le territoire de Wallis et Futuna : étude du potentiel de développement d’un segment de pêche hauturière sur le territoire
  • sur la collectivité de Guyane : Mise à jour du Schéma Régional de Développement de l’Aquaculture en Guyane (SRDA)

Lancement de la plateforme Wikimer.org de l’AGLIA

L’AGLIA vient de lancer la plateforme participative Wikimer.org.

Cette plateforme est destinée aux acteurs de la filière pour partager les projets en cours ou échus au sein des filières pêche et aquaculture en France.

Faites comme nous, utilisez cet outil gratuit pour faire connaitre vos projets!

Conférence “Méthanisation et microalgues”

Pierre Etienne Rollet, associé de Via Aqua, a participé à une conférence intitulée “Méthanisation et microalgues – Etat des lieux et projets : où en sommes-nous ?” organisée par Agri Startup Summit en février 2021.

Pierre Etienne Rollet a présenté les résultats du projet ligérien Aquagrinergie visant à développer de l’aquaculture réutilisant des chaleurs fatales (utilisée pour un autre usage initial) dans un objectif de diminution de l’impact environnemental de l’activité.

Retrouvez la vidéo de la conférence ici : https://www.youtube.com/watch?v=DiA70Sg-cHo

Conclusion du programme AQUAGRINERGIE

L’étude de faisabilité AQUAGRINERGIE est arrivée à son terme, avec l’identification en Pays de la Loire d’un premier avant-projet sommaire d’aquaculture d’anguille en eau recirculée couplée à la récupération de la chaleur fatale des condenseurs d’une centrale froid agricole. D’autres projets, associant des méthaniseurs agricoles, sont en discussion.

Ce couplage technologique améliore la performance environnementale de l’exploitation, lui permettant d’atteindre près de  4 kg CO2 eq./kg Poids vif là où les émissions seraient supérieures à 5 kg CO2 eq./kg Poids vif sans récupération de chaleur.

Le rendement sur carcasse de l’anguille, bien meilleur que celui des animaux terrestres de référence (boeuf, poulet), permet au poisson d’atteindre un taux d’émission de 35 kg CO2 eq. / kg de protéine, bien meilleur que celui du poulet (93 kg CO2 eq./kg protéine ) et celui du bœuf (183 kg CO2 eq./kg protéine).

L’aliment constitue toujours la source principale d’émission de GES pour laquelle  des solutions de réduction d’impact existent et doivent être mises en œuvre par les fabricants d’aliment. Ces efforts permettraient de se rapprocher de l’objectif d’émissions des  2.5 kg eq CO2/k poids vif émis en moyenne par les élevages de poulet.

La perception des citoyens par rapport à la durabilité des systèmes innovants d’aquaculture est bonne comme le montre une étude d’image réalisée par Via Aqua durant le salon la MER XXL en 2019.

Le consortium, associant Via-Aqua, la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire, le SMIDAP et les bureaux d’étude APYGEC et Acuité Participations, continuera d’accompagner les porteurs de projets d’aquaculture bas carbone depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre de leur projet.

Retrouvez une synthèse détaillée des résultats sur le lien suivant : SYNTHESE

Retrouvez les résultats de l’étude d’image menée lors du salon la MER XXL ICI 

Présentation des résultats de l’étude sur les marchés mondiaux des produits aquatiques au Pôle Aquimer et à l’AREA Normandie

L’étude sur les marchés mondiaux des produits aquatiques et sur les opportunités de positionnement pour les opérateurs français a été menée par Via Aqua / Business France / Sopexa pour le compte de FranceAgriMer. Les objectifs étaient :

– à l’import : d’identifier les points de vulnérabilité et les parades potentielles,

– à l’export : d’explorer les marchés mondiaux pour identifier des potentiels de positionnement des opérateurs français.

Retrouvez la présentation des résultats en cliquant sur ce lien: 200908_VA – FAM IMPEX Pôle Aquimer – 24 septembre

Participation de Via Aqua à la MER XXL

EMBARQUEZ DANS L’AVENTURE !

En ce début de XXIè siècle nous sommes de plus en plus nombreux sur Terre à penser que « La Mer est l’avenir de l’Homme », pour paraphraser le titre d’un ouvrage de J-M Biette, La Mer est l’avenir de la France (éditions Ouest-France).

La mer XXL est une exposition inédite et hors normes, qui découle de cette vision à partager. Dédiée aux océans, elle se tiendra à Nantes du 29 juin au 10 juillet 2019. Inspirée des expositions universelles du début du XXe siècle, La mer XXL est un événement vivant, spectaculaire et instructif mêlant industrie, arts, technologie, gigantisme, immersion… Des centaines de professionnels du maritime se mettront au service du public et feront marcher petits et grands sur les pas d’un Nemo du XXIe siècle. Un événement familial à dimension internationale qui plongera le visiteur au cœur des thématiques et des enjeux ayant trait à la mer qui soigne, nourrit, relie, fait rêver et rend heureux, mais qui aussi a besoin de protection et de respect…

Au sein de La Mer XXL, Via Aqua proposera des animations dédiées aux passionnés des métiers de la pêche et de l’aquaculture, mais aussi  et surtout à tous les curieux qui aimeraient voir et comprendre concrètement en quoi consistent ces métiers et par où est passé le poisson qui arrive dans leur assiette. Nous accompagnerons les visiteurs directement sur des sites de production de la région pour découvrir les métiers des filières des produits aquatiques grâce à des échanges avec des professionnels de:

–  La pêche maritime à travers la visite de ports, de criées, d’ateliers de marée, de navires de pêche…

-La conchyliculture sous tous ses aspects, du naissain aux parcs d’élevage

La pêche fluviale et lacustre pour redécouvrir ce métier oublié

-L’aquaculture nouvelle en plein développement (spiruline, aquaponie périurbaine…)

Plus de renseignements sur www.lamerxxl.com